Ma vie est si lente

Publié le par maya


 
 
ma vie est si lente sans toi. je promène des chiennes et parle
français. elles me comprennent.
j'ai vu sur le lac une ombre comme toi brouiller les cartes. aux
mains je suis agaçée de cartouches.
furieuse comme coup de fouet. je bois et dans les mains les
ombres.
tu fais des choses. je ne veux pas croire. tu me dis que bien que.
je caresse des tentatives.
comment écrire le printemps ma vie n'est. si et tant de silences.
sous peines. quitter les lieux. à trop. dans les mains le coeur et
quoi.
furieuse je bois. d'agace à se comprendre des fois. des fois.
furieuse je ne veux pas. croire vorace je d'ombres ma vie tête en
l'air. et je bois
je me brouille à ne pas. comprendre je me brouille. les chiennes se
barrent.
je tente de me. quitte ou goûte.






mal lune. j'tout possible à boire et pire. furieuse vorace. les
chiennes sont revenues. on se promène.
d'ailleurs je me demande. et des comment et des pourquoi je les
radote genre commun. à se comprendre des fois on s'imagine.
 on se parle on croit. s'agace. on se. se méprend. bras qui tentent
quittent. souvent c'est pas du jeu à ruse.
les cadavres y remontent toujours la gorge. à trousses je bois. je
bois à chasse pas peur. c'est pas du jeu.
nous sommes ensemble. quand bien même. et ça démange ça agace
ça irrite cette présence. de trop et tant. de lunes tout. je bois
pour être seule furieuse.
de trop de coups genre commun. ça fouette sangs ça remue ça je
peur ça vorace ça revient toujours ça larmes parle et pas parle et
pas ça ça qui trop. qui trop.
me tente. en passant je doute.
je te préfère pas là.


Claude Favre
 

Publié dans textes

Commenter cet article