tenir là-contre si l’équilibre

Publié le par maya



si l’équilibre — porte ramenée dehors





on avance alors que la vue et la pensée





se frappent — la loi veille sur les simulacres





on a installé là-contre le feuilleton multimédia





du moitoinous 24/24 loloui — les dents





refaites à nouveau mordent ou serrent





correctement : les livres ne





sont plus notre vivante plaie — ce vertige





sans cri — au-dessous amas grès faces





blanches la dérive immobile comme la faim qui





assèche regroupe le corps au muet point





arborescent — la pensée se distingue d’elle-même





la preuve  est l’acte fait passé là-contre





infesté de cellules de micro-organismes —





je suis avec vous dans le troué vif





qui sur soi s’élève nous fait tenir là-contre



François Rannou

 

 

Publié dans textes

Commenter cet article