Espace comparé

Publié le par maya


Notre espace comme hypertore ayant un rayon. Les rayons lumineux ont le temps de faire plusieurs fois le tour de l'univers. Chaque objet cosmique (chaque galaxie par exemple) apparaît donc selon autant d'images fantômes, observables dans différentes régions du ciel.
L'univers observé nous apparaît ainsi constitué de la répétition d'un même ensemble de galaxies. Cet espace, multiconnexe, est fini.



1ère frontière : Loi

La logique est une portion de loi
La loi est une mécanique logique
La loi englobe le sens
Le sang fait loi sur le globe
Nul sens au-delà de la loi
La logique n’est pas globe
Personne n’est parfait
Je suis limité
Nous sommes limités



2ème frontière : Limites

Le globe délimite ses propres dimensions
L’invariant est inclus dans la dimension
La marge est un flou
Les bords sont des marges mouillées
L’interface décrit le bord et son à-côté
Les effets de bord sont des crissements
Quand sommes-nous limites ?
La partition des limites détaille mes membres
Le mouvement de mes membres augmente mes dimensions
Le repère cadre les élans
Son  seuil est réglable
La limite implique la mesure
La limite est bordée
L’enveloppe est la somme des bords
La marge du corps inclut les poils, les alvéoles pulmonaires



3ème frontière : Espace

Le contenant de la bouteille est un tout
Son contenu a soif d’abîme
Seule la sphère de la mesure euclidienne est ronde
L'espace est fini quelle que soit sa courbure
La famille des ouverts d'un espace métrique est une topologie
Notre espace est un hypertore ayant un rayon
Nous nous reflétons
Je suis fini
Je voudrais être dense



4ème frontière : Elans

Le mouvement est apparent
Le mouvement ne peut être caché
Le repère du mouvement est invariant
Mes élans se limitent
Quelle direction choisir ?
Le mouvement peut être graduellement varié
L’accélération est déterminante
L’élan de la loi est tragique
L’accélération est élémentaire
Elle peut être courbe, fourbe.



5ème frontière : Mesures

L’irrationnel n’est pas un imaginaire
Sa peur est assimilable.
La mesure est autant interne qu’externe
La frontière définit la dimension
La dimension enveloppe la frontière
Quelle est ta taille ?
Peux-tu te chiffrer ?
Peut-on te chiffrer ?
Le mode de mesure détermine la taille
La taille est proportionnelle aux nombres de modes
Chaque coup de taille est une mesure
Je ne sais jusqu’où je suis.



6ème frontière : Reflet

Le reflet est image de dimension, comme l’ombre
La marge est le reflet du bord
L’ombre de l’irrationnel est apparente
La limite de l’action se reflète
Le reflet est un double
Je soupçonne mon double
Le double n’est pas mesure
Le double n’est pas continu
L’espace de mes reflets est mesurable
Le reflet de la loi est perspective, donc incommensurable
Mon ombre doit être morale



7ème frontière : Continuité

La continuité est fonction continue de la mesure
La mesure se moque de la continuité
Je continue chaque jour
Un pointillé est source d’images
La loi n’admet pas le pointillé
La loi doit être continue
Les trous de loi sont sans mesure.



8ème frontière : Eléments


Empédocle
Eau, air, terre, feu
Caillou, genou, hibou, joujou, chou
Légo à crochets
Glue
Tu quand je rencontre
Le quotient scalaire des éléments est le réel
Les éléments sont tous denses.



9ème frontière : Image


Le flou est acclimatation
L’image n’est pas le reflet
Mon image est belle
Le reflet est archéancien
Les couleurs sont nombreuses
Les couleurs sont langues et mon œil
La perspective est incommensurable
Je suis bronzé



10ème frontière : Futur et passé

Le passé étend la géographie
La loi contrôle le passé
Je passe comme je fuis
Le reflet du passé est la continuité
Mon esprit est la marge du passé
Ce futur est pointillé
Le futur est résiduel par avance
Le futur est une avance de résiduel
Les éléments sont source du passé
Tu as bien vieilli



11ème frontière : Extinction

La mort n’est pas continuité
Le reflet de la mort n’existe pas
La loi l’a mesurée
La marge de la mort est cet instant d’infinie délicatesse
Elle brise les élans
Elle finit mes dimensions
Rien n’est décidé.


Philippe Cou
  

Publié dans textes

Commenter cet article