Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

t-on pomper si punk veto

à l’occasion de la parution de Fragments de carnage de Jérôme Bertin / collection Vents contraires de Voix éditions Ce n’est donc pas vrai qu’il n’y a plus rien à faire. On peut même faire papys du grunge d’avant et ressortir sa collection de Boxon et...

Lire la suite

Epopée [XV - XVIII]

15. sont venues les éclats tressaillir la chair l'élan des muscles radieux et les haies rient à en perdre la raison les pâtures fleurissent sous mes pas il est évident qu'un principe soutient l'harmonie et le chaos du réel 16. qu'adviendra-t-il de certain?...

Lire la suite

Fiat Lux, III

Fiat Lux, III

[0.1-21] [0.1-22] sentinelle béante s'échine le transperce à Rebelle, s'écœure le réprime en potences partout boyaux, partout prématurée d'odeur et de nauséabond, partout relique aux transmutations de limbes s'imprègne le slip, le gicle ratatiné d'un...

Lire la suite

Tu es sans plaisir

Tu es sans plaisir. De chaque côté viennent les choses, un appel des radios. Par les journées à l’instant les ans s’écoulent cela n’a aucune importance. Il faut te décider de chaque côté et, paroles manquées, respirer. Tu sens un appel et, pour ne pas...

Lire la suite

La lune sur la colline (extraits)

Je bois une bière. Je pourrais continuer à écouter la rumeur du monde. Les vagues. Je vois une vache qui vêle dans les embruns. Derrière la plage et les crabes il y a un gouffre. On peut y voir le centre de la terre. Il y a de la musique, des chants....

Lire la suite

Dans la nuit d'un seul

Nuit noire : je m’évacue par les tempes — vibrations, la vitesse caresse le visage creux — le corps laissé se contracte en un point mobile qui happe son extérieur pour le devenir — une méduse grossissant à chaque temps, à chaque filament, le corps épouse...

Lire la suite

Amor barricade amor, Édith Azam

Amor barricade amor, Édith Azam

Amor barricade amor, Édith Azam ; Atelier de l’Agneau ; www.at.agneau.fr C’est un plan presque fixe : il y a une place, une barricade, une foule, des gens en uniforme, des pigeons. Mais surtout, il y a elle, d’un côté de la barricade, et lui, Julien,...

Lire la suite

Le rappel des titres (extraits)

Vous me dites la terre est bleue comme une o range sans a venir il faut gar der la ligne quoi qu’il arrive jus qu’à son point fi nal sans compter les pépins entre les virgules les a léas du pan créas les fluctu ations du coeur la panne inattendue et tous...

Lire la suite

L’art du suspense

à François de Cornière Avec nos souvenirs de bruine en talonnades Nos crampons fidèles rivés serrés à l’enfance C’est la permanente chanson des saisons Que la foule entonne autour du gazon céladon. L’oreille déjà plaquée au transistor grésillant Sous...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>