Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La nuit les routes…

Frantz affirme que la nuit les routes se reposent. Profitent du calme, de la tiédeur et de la lenteur des pierres en ne se laissant effleurer que par les reflets voilés de la lune. Elles ne dorment pas tout à fait. Oublient simplement le tintamarre du...

Lire la suite

Offre

> soumise à conditions à toutes sortes de termes cliquetants avant la pose > au premier venu, se comprenant mieux par gestes, l’obstacle de la langue allègrement sauté, si je puis dire > et se dérobe tout en l’ôtant le mystère même entièrement épilé reste...

Lire la suite

Fiat Lux, II

[0.1-11] [0.1-10] et maintenant, et maintenant, et maintenant très bas de mercure urticant l’occlusion lie, lie, lie la patate, lie l’ortie, fragmente le fuyard assoupi, sa queue dans la gueule leu leu, la gueule d’enclume, tête, poutre au pire instant...

Lire la suite

Epopée [VII - XIV]

VII. à l'orée du bois, la lisière, l'extrémité des petites choses adorables sortent d'une femme allongée dans la mousse et les trompettes de la mort des larves blanchâtres que j'étreins que je crève, que je jette le plus loin possible de moi j'aime plus...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>