Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

On joue tout seul (extrait)

On joue les phases éliminatoires On est son propre adversaire et sûr déjà de jouer la finale dans une église comble On n’a plus le temps des entractes On lit son texte en courant enchaînant le suivant sautant toutes les virgules oubliant de reprendre...

Lire la suite

Pour l’amour de l’alternance

tu ne m’as pas écrit depuis un mois et demi je te répondrai dans un mois et demi il faut voir ce qu’on peut faire tu fais bien de dire si c’est pour je ne fais pas toujours exprès ce que je peux on voit bien ce qu’il faut faire quand on sait mal c’est...

Lire la suite

bras, jambes et le reste

bras, jambes et le reste

Winfried Veit 1. mains. Lequel dessus, par dessus tous, plombe au-delà? Quel œil scrutateur refuse les mains, les mains tendues – le peu qu'on tient? Les doigts bien comptés décomptent le temps, mais grattent bas l'œil, cette vieille peau reculée d'une...

Lire la suite

Trente-cinquième sonnet

à Charles-Mézence Briseul Le flou des nuages c’est de la myopie Stagnante dans le monde, en bande naturelle, Comme un banc de verres de lunettes brisés Dispersés en un fin nuage, soufflés en l’air par le tuyau Liquide d’une longue-vue, moussant au ciel...

Lire la suite