Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sonnet 30

à Georges Picard Les fruits adoucissent la morsure en leur chair. Par leur suavité, ils détruisent l’attaque Qu’on y porte, car leur chair est une parade À des coups, une exquise esquive, un cercle Où s’abolit la violence qu’on leur fait. Les dents n’y...

Lire la suite

t-on pomper si punk veto

à l’occasion de la parution de Fragments de carnage de Jérôme Bertin / collection Vents contraires de Voix éditions Ce n’est donc pas vrai qu’il n’y a plus rien à faire. On peut même faire papys du grunge d’avant et ressortir sa collection de Boxon et...

Lire la suite

Epopée [XV - XVIII]

15. sont venues les éclats tressaillir la chair l'élan des muscles radieux et les haies rient à en perdre la raison les pâtures fleurissent sous mes pas il est évident qu'un principe soutient l'harmonie et le chaos du réel 16. qu'adviendra-t-il de certain?...

Lire la suite

Fiat Lux, III

Fiat Lux, III

[0.1-21] [0.1-22] sentinelle béante s'échine le transperce à Rebelle, s'écœure le réprime en potences partout boyaux, partout prématurée d'odeur et de nauséabond, partout relique aux transmutations de limbes s'imprègne le slip, le gicle ratatiné d'un...

Lire la suite

Tu es sans plaisir

Tu es sans plaisir. De chaque côté viennent les choses, un appel des radios. Par les journées à l’instant les ans s’écoulent cela n’a aucune importance. Il faut te décider de chaque côté et, paroles manquées, respirer. Tu sens un appel et, pour ne pas...

Lire la suite